Energies

Le langage knx : un standard de la communication

Qu’est-ce que le langage KNX ?

Le langage KNX est considéré comme étant un standard de communication appliqué à la domotique résidentielle et industrielle. Ce langage permet de faire fonctionner en réseau des appareils émanant de plusieurs constructeurs différents.

Né de la fusion de trois standards différents, l’EHS, l’EIB et le Bâtibus. En 1999, une association est lancée avec pour seul but de convaincre les fabricants d’adopter ce nouveau standard de communication.

Chaque constructeur d’interrupteur, de détecteur de présence ou de caméra intègre dans son produit un microcontrôleur et une barrette mémoire. Ainsi, il devient possible de piloter tous ces appareils et de les programmer à partir d’une seule et même plateforme.

Le langage KNX et la domotique industrielle

Le langage KNX permet de perfectionner la sécurité des sites industriels à travers des contrôles d’accès, de vidéosurveillance, d’alarmes ou de protection contre les incendies.

Il peut également réguler la température ambiante et la distribution de l’énergie calorifique d’une usine. En d’autres termes, il permet de faire fonctionner en réseau tous les systèmes électriques pour atteindre des buts bien précis. Ce langage améliore le rendement énergétique, le confort et la sécurité de manière intelligente.

domotique industrielle

Qu’est-ce que le BIM (Building Information Modeling) ?

Définition du BIM

Le BIM (Building Information Modeling) c’est tout simplement la modélisation des informations ou données du bâtiment. 

Le BIM regroupe une méthode de travail collaborative ainsi qu’une maquette numérique 3D contenant des données intelligentes et structurées. C’est cette maquette qui va retranscrire les caractéristiques physiques et fonctionnelles du bâtiment et des infrastructures.

Le BIM dans la réalisation d'un projet

Le modèle 3D offre alors la possibilité de prendre de meilleures décisions concernant un projet et de le communiquer.

Ces solutions permettent aux acteurs de visualiser puis de collaborer tout au long d’un projet.

Cette méthode offre la possibilité à tout porteur de projet d'avoir une conception de meilleure qualité et la détection de problèmes avant la mise en chantier. C'est par le biais d'une maquette constamment mise à jour que les coûts de construction sont mieux maîtrisés car extraits en temps réel.

La qualité des bâtiments se trouve grandement améliorée grâce aux différentes analyses et simulations effectuées à un stade précoce du projet.

BIM-tlgpro

Le protocole IPMVP : une méthode de mesure efficace

Définition du IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol)

Le protocole IPMVP est une méthode de mesure des économies d’énergie et d’eau réalisées dans le secteur du bâtiment.

Il consiste à prendre en compte des variables qui agissent sur la consommation énergétique d’un bâtiment et ainsi rendre le résultat indiscutable.

L’IPMVP offre la possibilité à n’importe quelle entreprise d’établir les paramètres des contrats de performance énergétique. A travers notamment la mise en place de méthodes de calculs simples. Les économies d’énergie peuvent alors être mesurées plus précisément et ainsi instaurer un plan d’actions efficace.

La norme ISO 50001 et le protocole IPMVP

La norme ISO 50001 rejoint le protocole IMPVP. En effet, son principal objectif est de piloter la performance énergétique en implantant un management efficace de l’énergie.

Cette norme s’adresse à toutes les organisations. Elle consiste à examiner tous les process qui sont en lien direct ou indirect avec le domaine énergétique. Cela signifie que l’ensemble des biens énergétiques ainsi que ses sources sont analysés. Le but est d’aboutir à une forte diminution des coûts.

IPMVP

La Gestion Technique Centralisée ou système de conduite

Qu’est-ce que la GTC (Gestion Technique Centralisée) ?

La GTC ou plutôt la Gestion Technique Centralisée est un système de conduite d’un seul domaine technique cela peut être le chauffage, l’éclairage ou encore la climatisation. Ce domaine technique provient d’un même site qui utilise généralement un protocole de communication propriétaire c’est-à-dire propre au constructeur.

Ce système d’automatisation centralisé permet entre autre d’automatiser l’ensemble des fonctions d’un bâtiment. Comme éteindre l’ensemble du site, allumer l’éclairage extérieur ou bien piloter le système et contrôler les bâtiments à distance.

Comment fonctionne la GTC ?

La GTC utilise le langage KNX. Considéré comme étant un standard de communication appliqué à la domotique résidentielle et industrielle. Ce langage permet de faire fonctionner en réseau des appareils émanant de plusieurs constructeurs différents.

Vous l’aurez compris la GTC fait gagner du temps. Mais aussi réaliser des économies tout en améliorant l’efficacité de l’intégralité de l’installation.

smartcity-tlgpro