Non classé

Le modèle conceptuel de données (MCD)

Le Modèle Conceptuel de données : une formalisation d’informations simplifiée

Le Modèle Conceptuel de données est une formalisation d’une structure et la signification des informations pouvant décrire des objets et des associations qui sont perçus comme ayant un intérêt dans le domaine étudié tout en faisant abstraction des solutions et des contraintes techniques informatiques d’implantation en base de données.

Ce modèle a un objectif simple : modéliser le discours métier sans anticiper les solutions relationnelles de mise en oeuvre.

Le Modèle Conceptuel de données et sa représentation

Le MCD fournit une description graphique pour représenter des modèles de données sous la forme de diagrammes pouvant contenir des entités ou des associations. Il peut être utilisé pour décrire les besoins en information ou par exemple le genre d’information nécessaire à l’élaboration du cahier des charges.

C’est ce type de modèle que l’on retrouve dans les phases amont de conception des systèmes informatiques et c’est 80% des fonctionnalités que l’on retrouve dans notre solution logiciel Neotool. Le reste des 20% peuvent être spécifiquement par et à la demande du client.

L’indicateur clé de performance : une donnée prédéfinie efficace

Qu’est-ce qu’un indicateur clé de performance ou KPI?

L’indicateur clé de performance est une donnée prédéfinie qui permet de piloter et mesurer la performance des objectifs métiers. En somme, il mesure l’amélioration ou la détérioration des performances d’une activité essentielle à la réussite d’une activité.

Les KPI diffèrent en fonction du secteur et du métier.

Les indicateurs de performance : l’un des enjeux majeurs de l’industrie

Ces indicateurs améliorent de façon continue la qualité de vos produits ainsi que la performance de votre outil de production.

Pour optimiser l’ensemble de vos procédés il est nécessaire de collecter un nombre important d’informations puis d’en assurer le suivi et le traitement sous une forme structurée en base de données.

Cette base de données vous permettra d’en extraire vos indicateurs de performance de production puis de les diffuser à l’ensemble de vos équipes.

dessin représentant les indicateurs de performance tlg pro

Manufacturing Execution System : améliorer sa production

Définition d’un Manufacturing Exécution System (MES)

Le M.E.S. (Manufacturing Execution System) répond au besoin d’amélioration continue de la production. Les systèmes de M.E.S. permettent d’optimiser la gestion des ressources, assurer une traçabilité permettant de restituer la généalogie ascendante et descendante des matières. Ainsi que l'amélioration et le suivi de la qualité tout en maîtrisant les dérives pour gagner en reconductibilité et en efficacité.

C’est donc un véritable système d’information au service de l’entreprise. En effet, il permet à chacun des acteurs de la production de s’impliquer et d’assurer les tâches qui leur incombent en corrélation avec les données dans un système homogène.

La valeur ajoutée du M.E.S.

Le M.E.S. offre de nombreux gains qui peuvent se traduire sous trois formes bien distinctes :

  • Une réduction des coûts de fabrication par une utilisation optimale des ressources.
  • Une réduction des délais par le biais d’une transparence et accessibilité des données entre les différents acteurs ainsi que la meilleure compréhension de son propre rendement.
  • Une amélioration de la qualité des produits grâce à une meilleure maîtrise des processus de fabrication.

Le M.E.S. s’adapte à des entreprises diverses et variées, quelle que soit l’organisation rencontrée, il a pour vocation de s’intégrer comme un véritable système d’information et d’outil d’aide à la décision.

Comprendre le Règlement Général de la protection des données

Le RGPD est entré en vigueur et que va-t-il changer pour les professionnels de la data ?

Le déploiement du RGPD est intervenu le 25 mai 2018. Les professionnels de la data doivent à partir cette date être en conformité avec la loi. Cette loi prévoit que chaque récolte de données soit au préalable consenti, clair et explicite pour l’internaute avant tout traitement de celles-ci.

Le RGPD prend également en compte le droit à l’oubli. Il donne la possibilité à tout un chacun d’obtenir le retrait ou l’effacement de données personnelles. Par exemple, en cas d’atteinte à la vie privée. Mais aussi le droit à la probabilité des données et le droit d’être informé en cas de piratage de données.

Les entreprises qui ne respectent pas cette nouvelle conformité pourront être sanctionnées par des amendes. Celles-ci allant jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial total de l’exercice précédent prévues pour l’organisme fautif.

rgpd-tlgpro